Fonctionnement d’une pompe à chaleur

La pompe à chaleur : un chauffage moderne

De nos jours, les pompes à chaleur ont un succès grandissant chez le consommateur écologique. En effet, il en existe plusieurs variétés, à savoir : air-eau, eau-eau, air-air et terre-eau. Particulièrement, la pompe à chaleur air-eau est constituée d’un système de compression et peut réchauffer efficacement le plein air et l’eau dans les conduites de chauffage.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

Actuellement, de nombreuses entreprises proposent des pompes à chaleur  pour la climatisation l’été et le chauffage l’hiver. En effet, une pompe à chaleur est un dispositif thermodynamique qui permet de transférer la chaleur du milieu le plus froid vers le milieu le plus chaud.  Il s’agit également d’un chauffage qui est constitué d’un système de chauffage performants et d’un système de réfrigération. Ainsi, une pompe à chaleur permet de capter l’énergie de l’extérieur et de chauffer une maison grâce aux calories contenues dans l’eau, la terre et l’air qui nous entoure. Il est à noter que  la pompe à chaleur a besoin d’électricité pour le fonctionnement du système : la chaleur qu’elle restitue est totalement  captée dans l’air extérieur.

Comment fonctionne une pompe à chaleur air-eau ?

Une pompe à chaleur air-eau est un système aérothermique qui puise les calories de l’air extérieur pour les restituer dans l’eau de chauffage. Les calories récupérées dans l’air par l’unité extérieure servent  à évaporer le fluide frigorigène. Ce gaz est ensuite comprimé dans un compresseur pour augmenter sa température et va transmettre l’énergie contenue dans l’air extérieur à l’eau du système de chauffage central. Cette transformation se passe en quatre temps.  En premier temps, le fluide frigorigène sous pression libère sa chaleur en passant de l’état gazeux à l’état liquide dans le condenseur et récupère les calories de l’air extérieur. Le fluide se transforme ainsi en gaz et s’évapore. Deuxième temps, le compresseur compresse le fluide frigorigène et à la fin de cette phase, le fluide gazeux devient chaud. Troisième temps, la condensation de ce fluide va permettre la transmission de la chaleur à l’eau de chauffage. A ce moment, le gaz repasse à l’état liquide.  Quatrième temps, le détenteur fait chuter la pression du fluide frigorigène et prépare le fluide liquide avant la phase d’évaporation.

Le prix d’une pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau est facile à installer et nécessite peu de frais d’installation. Ce type de pompe à chaleur est avantageux et permet de réchauffer votre logement d’une manière écologique.  Son prix se trouve généralement entre 4 000 et 7 000 €.  Sachez que la pompe à chaleur air-eau est plus économique que les pompes à chaleur géothermiques qui nécessitent des travaux de terrassement à l’extérieur de la maison. Le choix d’une pompe à chaleur doit se porter sur la situation dans et autour de votre habitation. De ce fait, avant de choisir le système de pompe à chaleur qui vous convient, il est important de bien s’informer.